Publications

Comment rendre le secteur forestier québécois plus compétitif?

Le secteur forestier québécois est discrètement en perte de vitesse depuis quelques années. Le nouveau régime forestier a fait augmenter les coûts d’exploitation et réduit l’accessibilité de la ressource, tout en rendant l’approvisionnement plus incertain pour les entreprises du secteur. Au moment où l’industrie forestière fait face à de nouveaux défis, comment le régime qui encadre ses activités peut-il être adapté afin de l’aider à les affronter?

Internal Trade Provincial Leadership Index

Alors que le Canada continue de négocier des ententes de libre-échange avec de nombreux pays, les provinces maintiennent en place des obstacles au commerce à l’intérieur même de nos frontières. L’IEDM et la Canadian Constitution Foundation (CCF) ont dressé la liste des meilleurs et des pires élèves en la matière, dans un classement des provinces canadiennes selon leur ouverture au commerce intérieur.

L’innovation sans permission: Pour la fin de la présomption de réglementation des télécommunications

La question du prix des forfaits de téléphonie cellulaire au Canada a une fois de plus refait surface récemment, cette fois-ci pendant la campagne électorale. Dans le cadre de ce débat, on oublie trop souvent que le Canada dispose d’une infrastructure de télécommunications de toute première qualité, et ce malgré un cadre réglementaire très contraignant pour les entreprises de ce secteur.

Des emplois plus nombreux et meilleurs: les multiples effets de l’IA sur le marché du travail

Selon un large consensus, la progression de l’intelligence artificielle (IA) transformera nos vies au foyer comme au travail. Si la plupart des analystes s’entendent pour dire qu’à long terme, l’effet net de l’IA sur l’emploi sera positif (comme ce fut le cas pour toutes les révolutions technologiques précédentes), certains craignent qu’à court et moyen termes, l’IA élimine des emplois plus rapidement que ceux-ci pourront être remplacés.

L’entrepreneuriat fait-il une différence en santé? Le cas des CHSLD privés conventionnés

Quel est l’apport de l’entrepreneuriat en santé? Malgré l’exemple de l’Europe, où l’on fait depuis longtemps une large place aux entreprises tout en assurant une couverture universelle des soins, le simple fait de poser cette question au Canada peut susciter de vives réactions. Et même lorsque la performance européenne est évoquée, on cherche toujours une autre raison pour expliquer ses résultats supérieurs. Est-il possible d’isoler la « variable entrepreneuriale »? L’exemple québécois des CHSLD peut nous aider à y arriver.

Entrepreneuriat et santé – Comment favoriser le déploiement de la télémédecine au Canada

Les technologies permettant la télémédecine sont disponibles et plus de Canadiens pourraient recevoir des soins à distance, depuis leur domicile ou leur travail, évitant ainsi les déplacements et les longues files d’attente. Malheureusement, nos gouvernements laissent en place des obstacles qui empêchent les patients de bénéficier des consultations virtuelles et les médecins de prodiguer ces soins.

Éducation : contenir les dépenses tout en améliorant la qualité des services

Lorsqu’il est question d’éducation, les gouvernements qui se sont succédé au Québec n’ont jamais hésité à vanter leurs « investissements ». Au cours des dernières années en particulier, l’éducation a souvent été considérée comme un des grands chevaux de bataille des différents partis politiques. Sachant que ce portefeuille représente le deuxième poste de dépenses de la province et que les prévisions suggèrent que ces dépenses vont continuer à croître, deux questions se posent : cette croissance est-elle soutenable, et y a-t-il moyen de faire les choses autrement?

Urgences : moins de patients, plus d’attente

Plus tôt cette année, des médias ont rapporté que la situation dans les urgences du Québec s’était améliorée en 2018-2019. Pourtant, lorsqu’on examine attentivement les données du ministère de la Santé et des Services sociaux, on constate que c’est l’inverse qui s’est produit, en dépit d’une diminution du nombre de visites par les patients.

Le Canada, un exemple pour les entrées en bourse

Le Canada a évité l’hécatombe des entreprises cotées en bourse qui a affligé l’économie américaine, surtout depuis l’entrée en vigueur en 2002 de la loi Sarbanes-Oxley imposant de nouvelles règles plus contraignantes sur la comptabilité et la transparence financière. Mais cette tendance se renverse légèrement depuis 2012. Le Canada doit donc faire des efforts pour favoriser l’accès de la classe moyenne aux opportunités d’investissement. Cela permettrait de démocratiser davantage la création de richesse pour les Canadiens et améliorerait l’accès des entreprises en démarrage au financement nécessaire pour développer leur entreprise.

Back to top