Communiqués de presse

Les effets pervers d’une hausse excessive du salaire minimum

Montréal, le 18 janvier 2022 – À la suite de l’annonce de la hausse du salaire minimum de 13,50 $ à 14,25 $ l’heure par le ministre Jean Boulet vendredi dernier, certains groupes communautaires et syndicats ont avancé qu’il s’agissait d’une occasion ratée de le faire passer à 18 $ l’heure.

Couvre-feu : aucun effet sur le nombre de cas

Montréal, le 5 janvier 2022 – Les chercheurs de l’Institut économique de Montréal ont cru bon de tenter de justifier statistiquement et scientifiquement la mesure du couvre-feu. Après analyses, leurs modèles économétriques ne démontrent aucun effet du couvre-feu sur le nombre de cas.

Les Canadiens veulent une véritable libéralisation du système de santé

Montréal, le 2 décembre 2021 – Alors que la capacité du système de santé canadien à accueillir un plus grand nombre de patients durant la pandémie demeure particulièrement faible, une nette majorité de Canadiens (58 %), contre seulement 27 % qui s’y opposent, désirent que leurs gouvernements permettent un accès accru aux soins de santé offerts par des entrepreneurs. De plus, selon le sondage Ipsos commandé par l’Institut économique de Montréal, une majorité de Canadiens (52 %) sont également d’accord pour dire que le rythme d’augmentation des dépenses en santé n’est pas viable.

L’industrie forestière innove au bénéfice de l’environnement et de nos régions

Montréal, le 30 novembre 2021 – Contrairement aux perceptions véhiculées par certains opposants à l’industrie forestière, celle-ci continue d’innover et contribue de plus en plus à la lutte contre les changements climatiques. Dans une nouvelle publication lancée par l’Institut économique de Montréal, les auteurs Olivier Rancourt et Miguel Ouellette passent en revue certaines des innovations mises de l’avant par cette industrie.

Faire tomber les entraves à la mobilité sociale

Montréal, le 23 novembre 2021 – Depuis plusieurs années, de nombreux observateurs estiment que la mobilité économique et sociale est en perte de vitesse au Canada. Alors que plusieurs tentent d’établir un lien entre les iniquités économiques et la mobilité sociale, soit le potentiel d’un individu à améliorer son sort, la réalité est qu’un renforcement des libertés économiques est au cœur des solutions. Dans une nouvelle publication lancée par l’Institut économique de Montréal, les auteurs Vincent Geloso et James Dean identifient des entraves à la mobilité économique et sociale qui pourraient facilement être éliminées.

Les Canadiens ne croient pas que la COP26 changera la donne

Montréal, le 17 novembre 2021 – Alors que la COP26 se termine tout juste à Glasgow, seulement 25 % des Canadiens (et 36 % des Québécois) sont d’avis que cette conférence a permis de trouver des solutions aux changements climatiques. La santé et l’économie demeurent manifestement les priorités les plus importantes pour la population canadienne, de sorte que 65 % des Canadiens ne sont pas prêts à payer un sou de plus pour lutter contre les changements climatiques.

Réaction du PDG de l’IEDM au décès de Germain Belzile

Montréal, le 12 novembre 2021 – Hier en matinée, l’économiste Germain Belzile nous a quittés alors qu’il était entouré d’êtres chers. Michel Kelly-Gagnon, président-directeur général de l’Institut économique de Montréal, a souhaité souligner la contribution remarquable de M. Belzile à la vie publique québécoise.

Autobus électriques : plus de 1500 $ par tonne d’émissions de GES évitée

Montréal, le 4 novembre 2021 – Alors que de nombreux décideurs sont réunis à Glasglow dans le cadre de la COP 26, le gouvernement du Québec a annoncé en grande pompe des dépenses de plus de 5 milliards de dollars pour l’acquisition d’autobus urbains électriques. Selon les calculs préliminaires de l’Institut économique de Montréal, cette mesure s’avérerait être l’une des plus dispendieuses et des moins efficaces pour réduire les émissions de GES du Québec. Miguel Ouellette, directeur des opérations et économiste à l’IEDM, a souhaité réagir.

Back to top