Environnement

À la rescousse d’un projet miné

Après avoir dépensé 52 millions de dollars des contribuables dans une entreprise à l’abri de ses créanciers, Métaux BlackRock, le gouvernement de la CAQ se dit prêt à injecter encore plusieurs millions pour en faire l’acquisition partielle.

Foresterie : un secteur qui continue d’innover

Contrairement aux perceptions véhiculées par certains opposants à l’industrie forestière, celle-ci continue d’innover et contribue de plus en plus à la lutte contre les changements climatiques. Dans cette publication, les auteurs Olivier Rancourt et Miguel Ouellette passent en revue certaines des innovations mises de l’avant par cette industrie.

Combler les besoins en énergie du Canada (2021)

Alors que la COP26 se termine tout juste à Glasgow, seulement 25 % des Canadiens (et 36 % des Québécois) sont d’avis que cette conférence a permis de trouver des solutions aux changements climatiques. La santé et l’économie demeurent manifestement les priorités les plus importantes pour la population canadienne, de sorte que 65 % des Canadiens ne sont pas prêts à payer un sou de plus pour lutter contre les changements climatiques.

Autobus électriques : plus de 1500 $ par tonne d’émissions de GES évitée

Montréal, le 4 novembre 2021 – Alors que de nombreux décideurs sont réunis à Glasglow dans le cadre de la COP 26, le gouvernement du Québec a annoncé en grande pompe des dépenses de plus de 5 milliards de dollars pour l’acquisition d’autobus urbains électriques. Selon les calculs préliminaires de l’Institut économique de Montréal, cette mesure s’avérerait être l’une des plus dispendieuses et des moins efficaces pour réduire les émissions de GES du Québec. Miguel Ouellette, directeur des opérations et économiste à l’IEDM, a souhaité réagir.

Back to top