Fiscalité

Éducation : contenir les dépenses tout en améliorant la qualité des services

Lorsqu’il est question d’éducation, les gouvernements qui se sont succédé au Québec n’ont jamais hésité à vanter leurs « investissements ». Au cours des dernières années en particulier, l’éducation a souvent été considérée comme un des grands chevaux de bataille des différents partis politiques. Sachant que ce portefeuille représente le deuxième poste de dépenses de la province et que les prévisions suggèrent que ces dépenses vont continuer à croître, deux questions se posent : cette croissance est-elle soutenable, et y a-t-il moyen de faire les choses autrement?

Back to top