Publications

Comment réduire avec succès le fardeau réglementaire

Dans son plus récent Énoncé économique, publié à l’automne, le gouvernement fédéral a inclus un chapitre sur la réglementation, notamment pour éliminer des exigences réglementaires désuètes ou faisant double emploi. Bien qu’il soit louable qu’on reconnaisse l’effet négatif du fardeau réglementaire canadien sur notre compétitivité − puisque les États-Unis constituent une destination de rechange facilement accessible aux investisseurs −, il faut néanmoins se demander comment le réduire vraiment.

18 penseurs libéraux classiques essentiels

Ce recueil contient de brefs résumés de la vie et des idées de dix-huit penseurs libéraux classiques du siècle et demi dernier. Ensemble, ces courts essais biographiques racontent l’évolution de la pensée libérale classique à mesure que les avantages de la liberté se sont étendus, bien que de manière inégale et parfois interrompue, dans le monde entier. Et ils indiquent la voie à suivre vers un avenir où la richesse et le bien-être continueront de croître, et ce au profit de tous.

Réduction des GES : des cibles ambitieuses pour des impacts insignifiants

Le gouvernement du Québec a signalé à maintes reprises son engagement à lutter contre les changements climatiques. La province s’est ainsi fixé plusieurs cibles de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) et vise à les faire disparaître presque entièrement d’ici 2050. Pourtant, la part québécoise des émissions mondiales de GES est si minime que l’atteinte des objectifs provinciaux aurait un impact insignifiant sur l’évolution de la température de la planète.

Noël coûte moins cher qu’auparavant

Lorsque Noël approche, la consommation et le pouvoir d’achat sont des thèmes qui font régulièrement les manchettes. Sur ce sujet, on entend souvent dire que « tout coûte plus cher » ou que « notre pouvoir d’achat stagne ». Qu’en est-il vraiment?

Taxer le sucre n’empêchera pas une hausse de l’obésité

Le gouvernement du Québec a formé plus tôt cette année un comité dont l’objectif avoué est de proposer une taxe sur les boissons sucrées, dans le but de réduire la prévalence de l’obésité. Il existe pourtant de nombreuses raisons de douter de l’efficacité de cette mesure. En effet, lorsqu’une taxe vient modifier le prix d’un bien, il n’y a aucune assurance que le produit de remplacement sera meilleur pour la santé que le produit taxé.

Salaire minimum : l’Ontario a bien fait d’annuler la hausse à 15 $

Bien des politiciens et des groupes de pression prônent une augmentation rapide du salaire minimum au nom de la justice sociale. C’est ignorer le résultat des expériences passées. La nouvelle ministre du Travail de l’Ontario, Laurie Scott, a fait contrepoids à ce discours en annulant la hausse à 15 $ prévue pour janvier 2019 et en rappelant que le salaire minimum devrait être déterminé « en fonction de l’économie, et non de la politique ». Les prochaines augmentations seront déterminées selon l’évolution annuelle du coût de la vie. Il s’agit d’un compromis raisonnable, qui évitera de nuire davantage aux travailleurs au bas de l’échelle, et plus particulièrement aux jeunes.

Le miracle des supermarchés – La perspective de l’école autrichienne d’économie

Même si nous tenons les supermarchés pour acquis, notre accès à une telle quantité et variété de produits alimentaires sur demande et à n’importe quel moment de l’année est absolument remarquable. Ce « miracle » est d’autant plus impressionnant qu’il est le fruit de la collaboration spontanée et volontaire entre des milliers, voire des millions de personnes, qui ne se rencontreront pour la plupart jamais. Ce cahier examinera l’évolution historique et le fonctionnement actuel des supermarchés et des nombreux intermédiaires qui les approvisionnent en utilisant la grille d’analyse de l’école autrichienne d’économie.

Les premiers entrepreneurs − Le développement des ressources naturelles et les Premières Nations

Les médias véhiculent souvent l’impression que les Premières Nations ne voudraient vivre que d’activités traditionnelles et ne seraient pas intéressées au développement de leur communauté. Cependant, tout comme certaines sont opposées à l’exploitation minière et forestière et à la construction d’infrastructures énergétiques, d’autres y sont favorables et veulent profiter de la richesse et des emplois qui en découlent. Ce cahier s’intéresse à des cas où des Premières Nations ont décidé de s’impliquer dans le développement des ressources présentes sur leur territoire, et aux bénéfices qu’elles en ont retiré.

Quels sont les avantages de la liberté économique?

Une définition utile et intuitive de la liberté économique est qu’elle consiste dans la liberté (absence de coercition) d’échanger quelque chose (achat ou vente) avec une partie consentante. Une société fondée sur la liberté économique est une société (ou économie) de marché. Ce régime est-il économiquement avantageux? S’agit-il seulement d’une question d’argent? Et l’éthique? N’y a-t-il pas des exceptions qui requièrent l’intervention des pouvoirs publics? Cette Note économique répond à ces questions.

Rétablir la compétitivité canadienne passe par une baisse de l’impôt des entreprises

À l’approche de la mise à jour économique de l’automne, la rumeur veut qu’Ottawa favorise des mesures ciblées pour promouvoir l’investissement plutôt que de baisser le taux d’imposition des entreprises. Ce serait une erreur. La compétitivité des entreprises canadiennes a été malmenée par les baisses d’impôt américaines ainsi que par les efforts de déréglementation au sud de la frontière. Le gouvernement fédéral doit profiter de sa mise à jour pour baisser l’impôt des entreprises et rétablir l’avantage canadien; ne pas agir entraînera des coûts importants tant pour les entreprises que pour les travailleurs.

Back to top