Commentaries on the MEI

Claude Castonguay, former Quebec Health Minister, during a Luncheon Speech presented by the MEI

“Your efforts to help people understand how our economy works are extremely valuable. It is important not to look at problems solely in terms of government intervention or restrictive regulations but to highlight the options made possible by competition, the free market and entrepreneurship. I believe the Montreal Economic Institute’s work is a great service and that you deserve support and encouragement.”

Stephen Harper, M.P., Leader of the Opposition & Leader of the Canadian Alliance, in a letter

“I also want to reiterate my strong support for the excellent work that you are doing with the MEI. The Institute has become a distinguished voice in support of the principles of free-markets and their benefits for our society. You should be extremely pleased with what you have accomplished thus far.”

Diane Bellemare, Finance spokesperson for the Action démocratique du Québec

“L’institut économique le plus crédible au Québec.”

Jean Charest, Leader of the Quebec Liberal Party, during a Luncheon Speech presented by the MEI

« Je veux vous dire de vive voix mon appui pour l’Institut. […] la présence et la création de l’Institut est absolument essentielle pour avoir un vrai débat politique au Québec et pouvoir s’inspirer de nouvelles idées. D’idées qui vont nous permettre, à nous qui sommes à un autre niveau, de s’inspirer et de s’alimenter des choix, des vrais choix que nous avons dans la société québécoise. »

Linda Whetstone, chairman of the International Policy Network and board member of Atlas Economic Research Foundation and the Institute of Economic Affairs

“The Montreal Economic Institute is not only fast becoming a force to be reckoned with in Quebec but far beyond its borders as well. The MEI brings a new dynamism and urgency to the all important debate on public policies, researching and promoting approaches that genuinely deliver prosperity and long-term welfare.”

Mike Harris, Premier of Ontario (1995-2002), during a Luncheon Speech presented by the MEI

“The [Montreal Economic] Institute is truly an emerging force in the intellectual life of Quebec and Canada. It is important because it is bringing a fresh perspective on the issues this province faces, a new way of thinking about Quebec’s future. As a Premier of Ontario, I came to know the Institute’s high quality work and its reputation for challenging the status quo.”

Gillian Cosgrove, National Post

“All political parties in Quebec now use MEI research to score points off each other.”

Exchange between Jean Charest, leader of the Quebec Liberal Party and leader of the Official Opposition in the National Assembly, and Bernard Landry, Quebec premier, that took place during a parliamentary commission

M. Charest: […] Si vous me permettez, c’est parce que je veux vous citer une étude qui a été rendue publique en février 2002. Le titre, c’est La Cité, une politique efficace pour la nouvelle économie? C’est par Pierre Desrochers.

M. Landry: Par qui?

M. Charest: Pierre Desrochers, directeur de la recherche de l’Institut économique de Montréal. […]

M. Landry: [J]e respecte beaucoup M. Desrochers et son Institut. […] les idées conventionnelles en matière d’économie qu’expriment ces intellectuels peuvent avoir un intérêt théorique. Moi, j’aime encore ça, lire ces choses-là. C’est pour ça que, quand j’entendais le chef de l’opposition me les lire, c’était une redite, pour moi. Je l’avais lu, son papier. […]

Exchange between Monique Jérôme-Forget, MNA for Marguerite-Bourgeoys, and Pauline Marois, vice-premier and minister of Finance, Economy and Research, at the permanent commission on public finances

Monique Jérôme-Forget: […] M. le Président, si c’était si évident que c’est toujours très bon, il y a eu quand même plusieurs études qui ont été faites, démontrant que ce ciblage systématique au niveau d’un périmètre ou d’un secteur est également problématique. Je vais citer à la ministre l’Institut économique de Montréal, M. Desrochers, qui a fait quand même une analyse intéressante. Il a fait une analyse intéressante du projet, et voici ce qu’il dit, M. le Président: « L’une des conséquences de la révision de cette politique est qu’une portion considérable des crédits d’impôt consentis est investie dans la construction d’immeubles neufs plutôt que la formation. Cette relocalisation d’entreprises se fait aux dépens des promoteurs immobiliers oeuvrant dans des zones non désignées, dont le plus important est paradoxalement le gouvernement du Québec par l’intermédiaire de la Caisse de dépôt et placement. » M. le Président, ce qu’il dit: Au lieu d’offrir des incitatifs fiscaux ciblés, le gouvernement devrait baisser les impôts pour tous et laisser les entreprises décider eux-mêmes, au meilleur de leur jugement, de questions telles que la location de leur entreprise et les liens à développer avec leur milieu.

Pauline Marois: […] La députée de Marguerite-Bourgeoys soulevait, lisait des commentaires pris dans une publication, là, où on reprochait au gouvernement d’avoir créé des perturbations sur le marché immobilier. C’est vrai, dans une perspective où on était en explosion et où les investissements se multipliaient et les taux d’occupation étaient très bas, la perturbation n’était pas très grande dans le sens où on était, je dirais, dans la même foulée de tout ce qui se faisait déjà à cet égard-là. C’est vrai que le ralentissement qu’on connaît maintenant nous a amenés à revoir, justement, cette perspective d’investissement. Et c’est pour ça qu’on a modifié, entre autres, la question de la Cité du commerce électronique, pour dire: Nous l’avions réservée à des édifices à l’endroit x et maintenant nous pensons qu’il est plus sage de pouvoir ouvrir sur un périmètre plus grand. C’est d’ailleurs ce que nous avait recommandé le centre de développement des études urbaines, c’est ça, l’Institut de développement urbain de Montréal. Alors, ça va dans le sens, oui, des commentaires qui avaient été faits, puis on a corrigé le tir à cet égard-là.

Jay Bryan, Business Columnist, The Gazette

“By bringing to bear an intellectually rigorous market-oriented philosophy, the Montreal Economic Institute has added a valuable new perspective to public-policy discussions in Quebec.”

Back to top