fbpx

Sondages

La santé au Canada 2022

L’Institut économique de Montréal (IEDM) a mandaté la firme Ipsos afin de recueillir l’opinion des Canadiens sur différents enjeux reliés à la santé.

En lien avec cette publication

Les Canadiens favorables à un système de santé mixte (Journal Métro, 15 novembre 2022)

Système de santé: les Québécois parmi les plus découragés et ouverts au privé au Canada (Le Journal de Montréal, 15 novembre 2022)

73% of Quebecers want mixed health care system: Ipsos (The Suburban, 23 novembre 2022)

Quebecers say it’s time for a mixed health care system. They’re right! (The Suburban, 23 novembre 2022)

Entrevue avec Emmanuelle B. Faubert (Midi actualité, 107,7 FM, 15 novembre 2022) Entrevue (en anglais) avec Emmanuelle B. Faubert (Consumer Choice Center, 25 novembre 2022)

 

Communiqué de presse – SONDAGE : Deux Canadiens sur trois sont favorables à un système de santé mixte, suivant les modèles suédois et français

  • La proportion frôle les trois quarts au Québec.

Montréal, 15 novembre 2022 – L’implantation d’un système de santé mixte, comme en France et en Suède, serait soutenue par une majorité de citoyens selon un nouveau sondage IPSOS commandité par l’Institut économique de Montréal (IEDM) et publié ce matin.

« Si les Canadiens et Canadiennes craignent toujours les dérives du système américain, ils sont prêts à expérimenter avec des modèles mixtes comme ceux de la France et de la Suède, » a dit Emmanuelle B. Faubert, économiste à l’IEDM. « Dans le contexte québécois, cela montre qu’il y a un mandat clair pour le projet de mini-hôpitaux indépendants de la CAQ. »

À l’échelle nationale, 64 pour cent des répondants affirment que les provinces devraient s’inspirer des systèmes de santé français et suédois. Au Québec, le soutien pour ces modèles atteint 73 pour cent.

Tant la France que la Suède ont recours à des opérateurs indépendants de cliniques et d’hôpitaux, où les soins sont couverts par le régime d’assurance gouvernemental.

Au Québec, la Coalition avenir Québec a fait campagne sur la construction de mini-hôpitaux sous la gouverne d’opérateurs indépendants comme moyen de réduire l’attente dans les urgences.

La moitié des répondants au sondage affirment être insatisfaits par le système de leur province.

La population ne sent pas les effets des réinvestissements massifs des dernières années : sept répondants sur 10 indiquent qu’ils n’ont vu aucun effet (38 pour cent) ou ont vu un effet négatif (33 pour cent) sur le système de santé.

« Les Canadiens et Canadiennes comprennent qu’on ne réglera pas les problèmes du système de santé en se contentant d’y domper quelques milliards de plus, » a dit Faubert. « Il est clair que le Québec et le Canada sont mûrs pour une refondation du système de santé, ayant recours notamment à des opérateurs indépendants, dans la mesure où l’accès demeure universel. »

Le sondage a été réalisé auprès de 1 174 Canadiens de plus de 18 ans entre le 25 et le 28 octobre 2022.

* * *

L’Institut économique de Montréal est un think tank indépendant sur les politiques publiques. Par ses publications, ses apparitions dans les médias et ses services consultatifs aux décideurs politiques, l’IEDM stimule les débats et les réformes des politiques publiques en se basant sur les principes établis de l’économie de marché et sur l’entrepreneuriat.

– 30 –

Demandes d’entrevue
Daniel Dufort
Vice-président aux opérations
Cell: 438-886-9919
ddufort@iedm.org

Back to top