Agriculture

Production laitière: les coûts de la gestion de l’offre au Canada

Les négociations internationales au sein de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) en juillet 2004 ont attiré l’attention sur le modèle de «gestion de l’offre» agricole. Ce modèle a vu le jour en Australie dans les années 1920 pour protéger les revenus des agriculteurs contre les fluctuations économiques et les baisses de prix de leurs produits, et pour accroître leur pouvoir vis-à-vis des acheteurs. Présenté aujourd’hui comme un élément incontournable de la politique agricole canadienne, il est en réalité un système inutilement coûteux, en particulier dans le cas de la production laitière.

Liens d’intérêt

Réplique de Valentin Petkantchin, directeur de la recherche de l’Institut économique de Montréal, aux critiques de la Fédération des producteurs de lait du Québec (FPLQ)

Communiqué de presse : Hausse du prix du lait: l’Institut économique de Montréal s’attaque à la gestion de l’offre

*L’Institut économique de Montréal remercie M. Sylvain Charlebois, Assistant professor in marketing, Faculty of administration, University of Regina, pour sa contribution à la production de cette Note économique.

Back to top