Auteur

Valentin Petkantchin

Vice-président, recherche

Valentin Petkantchin est un économiste avec une expérience européenne et nord-américaine de plus 20 ans en recherche académique et en analyse appliquée aux politiques publiques et à la réglementation. Il détient un doctorat en économie et un Master en Finance, obtenus à l’Université d’Aix-Marseille Paul Cézanne (France). Il est également diplômé en média et journalisme économique auprès de cette même université.

Valentin a été le directeur de recherche et chercheur associé auprès de plusieurs instituts de recherche, dont l’IEDM entre 2004 et 2006. Il est spécialiste en économie de la santé et la réduction des risques et méfaits en matière de tabacologie et de produits nicotiniques innovants, avec une expérience dans le monde corporatif à cet égard entre 2014 et 2021.

Valentin est également un conférencier invité à partager son savoir et expertise lors de colloques et congrès nationaux et internationaux. Il compte à son actif de nombreuses interventions dans les médias, commentant l’actualité économique et financière et les politiques publiques.

Valentin est l’auteur de nombreux travaux scientifiques, publications dans des revues à comité de lecture (évaluées par les pairs ou « peer-reviewed ») et articles d’opinion sur des sujets très variés, allant d’une analyse économique de la Formule 1 au monopole dans le commerce d’alcool, à celles de l’innovation pharmaceutique et des systèmes de santé, ou encore de la concurrence dans les télécoms. Ses articles d’opinion sont parus dans la presse aussi bien francophones qu’anglophones de part et d’autre de l’Atlantique, tels que le Financial Times, le Wall Street Journal, le Financial Post, le San Francisco Gate, l’Atlanta Journal Constitution, Le Temps et L’Agefi (Suisse), Le Soir et L’Écho (Belgique), Les Échos et La Tribune (France).

Enfin, il est l’auteur d’un livre, intitulé Les sentiments moraux font la richesse des nations, portant sur la pensée du « père-fondateur de la science économique », Adam Smith, et paru en 1996.

Back to top