Aller au contenu principal

IEDM

FacebookTwitterLinkedIn
L’IEDM dans les médias

 

F. Pierre Gingras
F. Pierre Gingras

Chercheur associé

F. Pierre Gingras est spécialiste en génie industriel. Il a oeuvré pendant 31 ans dans la construction d’ouvrages hydroélectriques à Hydro-Québec, dont 17 à titre de responsable de l’unité de planification et d’estimation des grands projets. Il a donc vécu de près la réalisation des complexes Manicouagan, Aux Outardes et Baie James, en plus d’être impliqué dans la réfection de nombreux autres ouvrages. Il a également dirigé les études d’estimation et les études de type conceptuel d’une multitude d’autres projets. Depuis sa retraite, en 1997, M. Gingras est demeuré actif dans le même domaine et a été impliqué dans les études d’une cinquantaine de projets avec différents consultants, promoteurs et conseils autochtones. En collaboration avec certains experts, il participe parfois à la présentation de mémoires soumis au Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE). (Photographie haute résolution)

www.iedm.org, p. Web

Pistes de solution concrètes pour assurer la vitalité du Saint-Laurent.

3 août 2012août 3, 2012
Note économique proposant des exemples de projets hydroélectriques à développer

Jusqu'à maintenant, la production hydroélectrique du Québec a surtout été associée à de très grands ouvrages comme les barrages de la Baie-James ou de la Manicouagan. À l'autre extrême, le gouvernement du Québec a cédé au secteur privé l'exploitation de petites installations jusqu'à 50 mégawatts (MW) où ce secteur connaît un succès croissant.

6 octobre 2011octobre 6, 2011
www.iedm.org, p. Web

Article publié en exclusivité sur ce site.

12 mai 2011mai 12, 2011
Le Devoir, p. A-8
La valorisation des ressources hydriques du Québec.
24 mars 2010mars 24, 2010
National Post, p. A-11
La valorisation des ressources hydriques du Québec.
22 mars 2010mars 22, 2010

4 février 2010 | 16 min. 30 sec. | Bouchard en parle (FM93)

Entrevue avec F. Pierre Gingras, chercheur associé à l'Institut économique de Montréal, à propos des conclusions de son étude avec l'IEDM intitulée «L'eau du Nord – Un projet réaliste, durable et rentable pour exploiter l’or bleu québécois».

Lien d'intérêt:
L’eau du Nord – Un projet réaliste, durable et rentable pour exploiter l’or bleu québécois

4 février 2010février 4, 2010
National Post, p. FP-15
Publication d'une Note économique sur l’exploitation de l’or bleu québécois d’une façon réaliste et respectueuse de l’environnement.
26 août 2009août 26, 2009
Le Devoir, p. A-7
Publication d'une Note économique sur l’exploitation de l’or bleu québécois d’une façon réaliste et respectueuse de l’environnement.
16 juillet 2009juillet 16, 2009
Note économique sur l’exploitation de l’or bleu québécois d’une façon réaliste et respectueuse de l’environnement

Particulièrement depuis les grands travaux hydroélectriques de la baie James dans les années 70, l’eau et l’énergie du Nord québécois font partie de notre mythologie nationale tout comme de notre réalité économique quotidienne. Le harnachement des rivières du Nord a indéniablement transformé les politiques énergétiques et environnementales du Québec. Cet impact s’est aussi fait positivement sentir sur divers autres secteurs qui vont des finances publiques au développement industriel, en passant par le progrès social et économique des communautés autochtones. Malgré les avancées déjà considérables réalisées au chapitre de l’exploitation de l’or bleu québécois, on doit cependant se poser la question : tirons-nous un bénéfice optimal de la présence de cette ressource naturelle sur notre territoire, une ressource de plus en plus rare dans le monde et dont la valeur est appelée à grimper dans les décennies qui viennent?

15 juillet 2009juillet 15, 2009
National Post, p. FP-13
Publication d'une Note économique sur l’exploitation de l’or bleu québécois d’une façon réaliste et respectueuse de l’environnement.
15 juillet 2009juillet 15, 2009

EMAIL FACEBOOK TWITTER LINKEDIN

910, rue Peel, bureau 600
Montréal (Québec) H3C 2H8
Canada


Téléphone : 514-273-0969
Courriel : commentaires@iedm.org

au sommet de la page

© IEDM 2018