Environnement

Les projets de moyenne envergure, un potentiel hydroélectrique oublié

Jusqu'à maintenant, la production hydroélectrique du Québec a surtout été associée à de très grands ouvrages comme les barrages de la Baie-James ou de la Manicouagan. À l'autre extrême, le gouvernement du Québec a cédé au secteur privé l'exploitation de petites installations jusqu'à 50 mégawatts (MW) où ce secteur connaît un succès croissant. Toutefois, une partie importante du potentiel hydroélectrique du Québec demeure inexploitée : celle des projets de moyenne envergure.

En lien avec cette étude

Le Québec a le potentiel de développer une série de projets hydroélectriques de moyenne envergure :: Communiqué de presse, 6 octobre 2011

Mont-Laurier aurait le potentiel de développer un projet hydroélectrique de moyenne envergure :: Communiqué de presse, 6 octobre 2011

Drummondville aurait le potentiel de développer un projet hydroélectrique de moyenne envergure :: Communiqué de presse, 6 octobre 2011

La Mauricie aurait le potentiel de développer au moins cinq projets hydroélectriques :: Communiqué de presse, 6 octobre 2011

L'Outaouais aurait le potentiel de développer une série de projets hydroélectriques :: Communiqué de presse, 6 octobre 2011

Lac-St-Jean et Saguenay auraient le potentiel pour une série de projets hydroélectriques de moyenne envergure :: Communiqué de presse, 6 octobre 2011

Télécharger la « Figure 1 – Des exemples de projets » en format JPEG ou EPS.

L'eau du Nord – Un projet réaliste, durable et rentable pour exploiter l'or bleu québécois :: Note économique, 15 juillet 2009

Back to top