Aller au contenu principal

IEDM

DonateDonateFacebookTwitterLinkedIn
L’IEDM dans les médias

Communiqués de presse

Santé : 70 % des Québécois en faveur du privé dans un système universel

Montréal, le 5 septembre 2018 – Alors que la campagne électorale bat son plein, un sondage Léger réalisé pour l’IEDM montre que les Québécois sont largement d’accord pour que des entrepreneurs privés bonifient l’offre de soins de santé, pourvu que ceux-ci restent couverts par l’État. Une majorité d’entre eux se disent également insatisfaits de leur système de santé et croient que les milliards injectés depuis dix ans n’ont pas donné de bons résultats.

Faits saillants:

  • 70 % des Québécois sont d’accord pour que des entrepreneurs privés puissent offrir davantage de soins, pourvu que l’État en assume les coûts.
  • 58 % des Québécois sont insatisfaits du système de santé, alors que seulement 39 % sont satisfaits.
  • Seulement 22 % des Québécois croient que les dépenses additionnelles en santé depuis dix ans ont donné de bons résultats.
  • 42 % des Québécois sont d’accord pour confier la gestion des hôpitaux publics à des entreprises privées, alors que 44 % sont contre.

Consultez tous les résultats du sondage sur le site de l’IEDM.

« Les résultats de ce sondage sont clairs : les Québécois sont prêts à ce que le privé joue un rôle plus important dans la prestation des services de santé sans que l’universalité du système soit remise en question, plutôt que de continuer à lancer de l’argent sur le problème », soutient Germain Belzile, chercheur associé senior à l’IEDM.

Notons que l’insatisfaction envers le système de santé est la plus forte chez les répondants âgés de 35 à 54 ans (64 % sont insatisfaits). Les 35 ans et plus sont également très nombreux (plus des deux tiers) à trouver que les sommes additionnelles injectées depuis dix ans par le gouvernement du Québec en santé n’ont pas donné de bons résultats.

« L’appui des Québécois à l’entrepreneuriat dans un système de santé universel n’est pas étonnant. Ça se fait dans à peu près toute l’Europe, et l’accès aux soins y est meilleur qu’ici », souligne Patrick Déry, analyste en politiques publiques à l’IEDM. « Les candidats à l’élection, qui rivalisent de promesses de toute sorte, devraient tenir compte de cette réalité ».

Le sondage web a été effectué du 24 au 27 août 2018 auprès d’un échantillon représentatif de 1034 Québécois âgés de 18 ans et plus.

* * *

L’IEDM est un organisme de recherche et d’éducation indépendant, non partisan et sans but lucratif. Par ses études et ses conférences, l’IEDM alimente les débats sur les politiques publiques au Québec et partout au Canada en proposant des réformes créatrices de richesse et fondées sur des mécanismes de marché.

-30-

Demandes d’entrevues : Daniel Dufort, Directeur, Relations externes, IEDM. Tél. : 514-273-0969 p. 2224 / Cell. : 438-886-9919 / courriel : ddufort@iedm.org


EMAIL FACEBOOK TWITTER LINKEDIN

910, rue Peel, bureau 600
Montréal (Québec) H3C 2H8
Canada


Téléphone : 514-273-0969
Courriel : commentaires@iedm.org

au sommet de la page

© IEDM 2019