Publications

Fiscalité et rôle de l’État: un bilan sommaire du gouvernement Charest

Il y aura quatre ans en avril 2007 que le gouvernement du Parti libéral du Québec (PLQ) a été porté au pouvoir. L’automne avant l’élection, le congrès du PLQ avait adopté son «Plan d’action du prochain gouvernement libéral». Un an après l’élection, le nouveau gouvernement publiait un «Plan de modernisation [de l’État]». Le gouvernement du PLQ a-t-il tenu ses promesses? Cette Note économique dresse un bilan sommaire de ses réalisations, en se concentrant particulièrement sur ses promesses d’allégement du fardeau fiscal et du rôle de l’État.

Liens d’intérêt

Communiqué de presse : Allégement du fardeau fiscal et des structures gouvernementales: le bilan du gouvernement Charest est «modeste et ambigu» selon l’IEDM

* * *

«…l’Institut économique a raison, dans son document, d’accuser le gouvernement de gonfler ses réductions d’impôt dans ses documents officiels.» – Claude Picher, La Presse, 9 septembre 2006, p. 4.

«L’Institut évalue [les baisses d’impôt] à 626 millions. La différence entre les chiffres de l’IEDM et ceux du gouvernement tient à plusieurs éléments. Par exemple, s’il faut ou non définir l’indexation du régime fiscal comme baisse d’impôt. L’IEDM affirme, avec raison, que non.» – Alain Dubuc, La Presse, 9 septembre 2006, p. 6.

« In fact, the MEI report got it right. » – Konrad Yakabuski, The Globe and Mail, 20 septembre 2006, p. B2.

Back to top