Réforme des institutions publiques

Tuer la poule aux oeufs d’or

La faillite de Detroit a fait couler beaucoup d’encre. Toutefois, parce que le statut légal des municipalités canadiennes les empêche de déclarer faillite, la nouvelle a été traitée avec détachement et de précieuses leçons ont été ignorées. C’est regrettable, car, comme le dit l’adage, celui qui ignore l’histoire est condamné à la revivre.

Lire la chronique sur le site du Journal de Montréal

Nathalie Elgrably-Lévy est économiste senior à l'Institut économique de Montréal. Elle signe ce texte à titre personnel. * Cette chronique a aussi été publiée dans Le Journal de Québec.

Back to top