Textes d'opinion

Merci aux riches !

Comme chaque année à la même époque, les Québécois s’affairent, non sans maugréer intérieurement, à compléter leurs déclarations d’impôts. Et, comme chaque année, les « riches » sont pris à parti.

Plutôt que d’être admirés pour leur réussite et servir de modèles, ils sont devenus les parias de la société. On leur reproche de ne pas payer leur « juste part » d’impôt et, ce faisant, de vandaliser la solidarité, de saboter notre modèle social.

Lire la chronique sur le site du Journal de Montréal

Nathalie Elgrably-Lévy est économiste senior à l'Institut économique de Montréal. Elle signe ce texte à titre personnel.
* Cette chronique a aussi été publiée dans Le Journal de Québec.

 

Back to top