Publications

Pour un libre-échange canadien

Il semble exister au sein de nos gouvernements un préjugé selon lequel le marché domestique du Canada et le commerce interprovincial ne sont pas des questions très importantes. Comme pays, le Canada ne possède pas de règles commerciales internes qui ont force exécutoire. Les gouvernements provinciaux ont le pouvoir de protéger les intérêts locaux et de limiter les échanges au moyen de législations et réglementations – et ils s’en servent. Nous n’avons pas non plus de mécanisme efficace pour garantir que notre marché domestique fonctionne à sa pleine capacité.

Liens d’intérêt

Communiqué de presse : L’Institut économique de Montréal réclame l’élimination des barrières au commerce interprovincial

Back to top