Réglementation

Le prix « inique » du livre

Actuellement, les grandes surfaces comme Costco et Walmart proposent à leurs clients des rabais de 25% à 30% sur les plus récentes publications. Les petits libraires, incapables d’offrir des prix compétitifs, reprochent aux grandes surfaces de menacer tant la survie de leurs commerces que celle de la culture.

Lire la suite sur le site du Journal de Montréal

Nathalie Elgrably-Lévy est économiste senior à l'Institut économique de Montréal. Elle signe ce texte à titre personnel.
* Cette chronique a aussi été publiée dans Le Journal de Québec.

Back to top