fbpx

Fiscalité

Innovation et entrepreneuriat à l’albertaine

Malgré le pire bilan canadien en matière de pertes d’emplois liées à la COVID-19, un ralentissement prolongé du secteur pétrolier et gazier et une troisième récession depuis 2009, l’Alberta devrait connaître une augmentation du PIB réel supérieure à la moyenne nationale en 2021 et 2022, et bénéficier d’une des plus fortes reprises économiques postpandémiques.

Cela s’explique en partie par les valeurs de la province, lesquelles favorisent l’innovation et l’entrepreneuriat, deux moteurs essentiels de la croissance économique à long terme.

Dans un premier temps, les Albertains sont prêts à prendre des risques. Cela se traduit par des taux d’entrée et de sortie d’entreprises supérieurs à la moyenne du reste du pays. Des taux d’entrée plus élevés suggèrent une mentalité entrepreneuriale et, selon Philip Cross, des taux de sortie plus élevés « supposent une plus grande acceptation des échecs qui sont une partie inévitable de l’innovation et de la destruction créative ».

L’Alberta est également plus ouverte au commerce que les autres provinces canadiennes, ce qui stimule la concurrence et l’innovation. Il s’agit là d’un facteur important, dans la mesure où les obstacles au commerce nuisent à la richesse et à la productivité. Compte tenu du coût moindre de ses barrières commerciales interprovinciales, l’Alberta témoigne de son engagement envers l’efficacité et l’entrepreneuriat.

De concert avec son plan de relance 2020 visant à stimuler, à diversifier et à créer des emplois, le gouvernement albertain, au même titre que celui des autres provinces, devrait promouvoir l’innovation en misant sur les valeurs profondes de cette province et soutenir un environnement d’affaires concurrentiel. Les Albertains sont résilients et, grâce à leur esprit entrepreneurial, ils sauront se relever de ce que leur premier ministre qualifie de « l’une des périodes les plus difficiles de notre histoire ». Espérons que les autres provinces en prennent aussi exemple.

Retour à la page des Observations spontanées.

Back to top