Observations spontanées

Des camionneurs qui ont besoin de répit

La hausse du prix du carburant frappe de plein fouet les automobilistes ainsi que les camionneurs, pour ne nommer que ceux-là. Lundi matin, le prix du diesel à la pompe s’élevait à tout près de 2,40 $ le litre dans la région de Québec, situation problématique pour plusieurs entrepreneurs en transport.

Devant cette situation, le gouvernement du Québec a un rôle à jouer pour donner un peu de répit aux camionneurs : retirer la taxe provinciale sur l’essence et le diesel. Il faut rappeler que la taxe sur le diesel s’élève à un peu plus de 20 cents le litre, de quoi faire gonfler la facture d’environ 80 $ pour 400 litres. Qui plus est, des augmentations du prix du diesel et de l’essence pourraient survenir dans les prochains mois, ce qui met en lumière la nécessité pour le gouvernement d’agir, et de retirer la taxe provinciale sur l’essence.

Loin d’être négligeable, cette mesure déjà mise en place ailleurs au Canada permettrait sans l’ombre d’un doute de venir en aide à nos camionneurs et aux familles québécoises durement touchées par cette hausse et par l’inflation en général. Qu’attend le gouvernement pour agir?

Retour à la page des Observations spontanées.

Back to top