Publications

Transport aérien : les taxes et frais élevés pénalisent les voyageurs

Le secteur aérien canadien a connu une forte expansion au cours des dernières années. Malgré tout, une multitude de taxes et de tarifs ont pour effet de réduire son potentiel de croissance. Étant donné que les conditions favorables se dissipent, au premier chef le bas prix des carburants, qu’est-ce que les gouvernements peuvent faire pour réduire les frais imposés aux transporteurs, et ultimement aux voyageurs?

Bourse du carbone : faire fuir les emplois et les capitaux sans réduire les GES

Une bourse du carbone, à l’instar d’une taxe carbone, vise à modifier les comportements afin de réduire les émissions de GES en leur attribuant un prix. Bien que de tels mécanismes soient mentionnés régulièrement dans l’actualité, on parle moins souvent de leurs conséquences économiques ou même de leur efficacité. Imposer un prix sur le carbone réduit-il toujours les émissions, ou mène-t-il plutôt à un déplacement de celles-ci et de l’activité économique qui l’accompagne? Dans les deux scénarios examinés ici, l’effet sur les émissions de GES serait négligeable, mais l’impact sur l’économie serait considérable.

L’état de la concurrence dans l’industrie des télécommunications au Canada – 2018

La critique la plus souvent entendue à propos de l’industrie des télécommunications au Canada, et en particulier les services sans fil, est que les Canadiens paient beaucoup plus cher qu’ailleurs pour des services de moindre qualité. C’est cette critique qui a servi à justifier les nombreuses interventions du gouvernement fédéral et du CRTC ces dernières années dans le but de promouvoir davantage de concurrence dans le secteur du sans-fil. Cette critique tient-elle la route?

La liberté économique favorise la liberté de presse

Les vertus de la liberté de la presse sont aujourd’hui largement reconnues. Une autre liberté essentielle, la liberté économique, souffre quant à elle d’un manque d’appréciation. Pourtant, elle contribue de manière substantielle à améliorer le bien-être humain, en plus d’être une condition nécessaire pour assurer un certain degré de liberté de la presse.

L’Ontario ou le Québec : qui a les pires finances publiques?

Pendant des décennies, le Québec a été reconnu pour le piètre état de ses finances publiques : des déficits à répétition, des dépenses considérables et des impôts élevés. Cependant, les budgets déposés ce printemps par le Québec et l’Ontario laissent croire que ce dernier cherche à lui ravir la palme de l’insouciance financière.

La course à obstacles des nouveaux médicaments

Les nouveaux médicaments aident les gens à être plus en santé, plus longtemps, et à avoir des vies plus productives. Ils permettent aussi à nos systèmes de santé de réaliser des économies importantes. Cependant, le remboursement des nouveaux médicaments par les régimes publics canadiens peut faire l’objet de délais considérables, en raison d’un processus réglementaire très lourd. Loin de régler ce problème, une nouvelle réforme va dupliquer certaines étapes du processus et possiblement l’allonger.

Il est temps de mettre fin aux quotas de médecins

Le ministre de la Santé a annoncé l’an dernier une baisse du nombre d’admissions en médecine afin d’éviter que de futurs médecins se retrouvent au chômage. Pourtant, un Québécois sur cinq n’a toujours pas de médecin de famille et, toutes proportions gardées, le Québec compte moins de médecins que la plupart des pays développés. Ce contrôle de l’État sur l’accès à la formation médicale est-il la meilleure façon de répondre aux besoins des Québécois en matière de santé?

La croissance économique profite-t-elle aux pauvres ?

La croissance économique ne profite-t-elle qu’à un petit nombre de privilégiés? C’est ce qu’on pourrait être porté à croire en entendant des groupes dénoncer régulièrement une « crise des inégalités » dans de nombreux pays, incluant le Canada. Ce point de vue qui considère la création de richesses comme un jeu à somme nulle, dans lequel les plus démunis sont prisonniers de leur condition économique, est pourtant erroné.

Back to top