Communiqués de presse

L’Institut économique de Montréal réclame l’élimination des barrières au commerce interprovincial

Montréal, 8 août 2001 – L’Institut économique de Montréal (IEDM), dans une lettre envoyée aujourd’hui au ministre fédéral de l’Industrie et à ses homologues provinciaux responsables du commerce intérieur, réclame l’élimination des obstacles au commerce et à la mobilité qui subsistent entre les provinces canadiennes.

Un livre de l’Institut économique de Montréal lance le débat sur la libéralisation des marchés de l’électricité au Québec

Montréal, 30 mai 2001 – Les marchés de l’électricité sont en complet bouleversement en Amérique du Nord et malgré une stabilité apparente au Québec, les Québécois n’auront pas le choix de suivre de près ces développements et de remettre partiellement en question une structure de production en place depuis déjà quatre décennies.

L’expérience américaine – Les fusions municipales ont été inefficaces

Montréal, 18 mai 2001 – Devant un auditoire attentif de plus 150 personnes, le professeur Howard Husock, Directeur des études de cas du John F. Kennedy School of Government à l’Université Harvard, a démontré combien les fusions municipales allaient à l’encontre des intérêts et des attentes des citoyens. Riche de l’expérience américaine des 50 dernières années, le professeur Husock a précisé: «L’histoire nous montre que les regroupements de municipalités satisfont peut-être les ambitions des politiciens et des planificateurs tous azimuts; les citoyens, quant à eux, préfèrent les petites villes parce qu’ils s’y sentent vraiment chez eux.»

La pauvreté n’est pas une condition permanente

Montréal, 10 mai 2001 – Dans sa dernière Note économique dévoilée aujourd’hui, l’Institut économique de Montréal s’attaque à un mythe tenace qui veut qu’une partie importante de la population canadienne vivote en permanence sous le seuil de la pauvreté.

L’expansion de l’État a eu un effet négatif sur le niveau de vie des Québécois

Montréal, 28 février 2001 – Une étude lancée officiellement ce matin par l’Institut économique de Montréal estime que le PIB par habitant au Québec aurait été de 39 158 $ en 1998 plutôt que de 26 746 $ si la taille globale de l’État au Canada était restée à son niveau de 1971. Chaque Québécois serait donc en moyenne plus riche de 12 412 $, soit 49 648 $ par famille de quatre personnes, si tous les niveaux de gouvernement étaient demeurés à leur taille de 1971.

L’IEDM est deçu du rapport de la Commission Clair

Montréal, 17 janvier 2001 – Le directeur exécutif de l’Institut économique de Montréal (IEDM), Michel Kelly-Gagnon, est déçu du peu d’audace dont a fait preuve la Commission d’étude sur les services de santé et les services sociaux qui vient de rendre son rapport public. De l’avis de Michel Kelly-Gagnon, «les Québécois sont prêts et souhaitent une refonte du système de santé qui, à l’instar de réformes mises en oeuvre dans plusieurs pays de l’OCDE, ferait une plus grande place à des solutions provenant du secteur privé tout en maintenant l’universalité des soins.»

Une première estimation de la valeur des eaux souterraines

Montréal, 8 janvier 2001 – L’eau souterraine québécoise est une ressource abondante et généralement de bonne qualité, mais elle n’est pas inépuisable et on doit s’assurer de sa conservation à long terme. Aucune mesure de conservation ne peut cependant être élaborée sans donnée concrète sur la valeur de la ressource.

Le Bulletin des écoles du Québec a fait la preuve de son utilité

Montréal, 13 décembre 2000 – Plusieurs représentants du milieu scolaire ont attribué aujourd’hui la forte hausse des demandes d’admission dans les écoles secondaires privées à la publication de la première édition du Bulletin des écoles secondaires du Québec, une étude sur la performance des écoles secondaires rendue publique le 27 octobre dernier par l’Institut économique de Montréal et l’Institut Fraser.

Classement des écoles secondaires du Québec

Montréal, 27 octobre 2000 – L’Institut Fraser et l’Institut économique de Montréal ont publié aujourd’hui leur premier Bulletin des écoles secondaires du Québec, seule mesure indépendante des 476 plus grands établissements d’enseignement secondaires publics et privés de la province, tant francophones qu’anglophones.

Back to top