Services sociaux

La pauvreté relative des Québécois

Comment se compare le niveau de vie des Québécois avec celui des habitants des autres régions de l’Amérique du Nord? Cette question soulève beaucoup de réactions émotives de part et d’autre. Les désaccords tiennent en partie au fait que les données disponibles n’offrent pas une image claire et peuvent facilement prêter à confusion. Selon certains indicateurs généraux relativement imprécis, le niveau de vie des Québécois pourrait être comparable à celui des Ontariens. D’autres données plus objectives montrent toutefois que le Québec est relativement pauvre par rapport aux autres provinces et aux États américains.

Conflit de travail dans les Centres de la petite enfance: les ratés de la réforme

Le spectre d’une grève générale dans le réseau des 310 Centres de la petite enfance (CPE) affiliés à la CSN – avec les tracas et les pertes de revenus qu’il cause aux parents – représente le fruit amer de la quasi-nationalisation des garderies en 1997. Depuis lors, la négociation d’une convention collective à l’échelle du Québec a engendré des grèves causant la perte de 73 000 jours personnes de travail, soit plus du double des 34 000 jours personnes perdus de 1990 à 1997 inclusivement.

Le Point de l’IEDM sur la réforme de l’aide sociale

La réforme en cours modifie le programme d’aide sociale, notamment dans le but de valoriser le travail et d’inciter les prestataires à accroître leur effort de travail. Pour ce faire, le travail rémunéré doit devenir plus payant que l’alternative consistant à recevoir un chèque tout en disposant de son temps autrement. Or, à mesure qu’un prestataire accroît ses revenus de travail, il commence à cotiser au RRQ et à l’assurance-emploi.

Quelques mythes sur les causes de la crise du logement

Selon ce qu'avancent des chercheurs universitaires et des groupes de pression, la crise du logement qui frappe les principales régions métropolitaines du Québec aurait été provoquée par l'appauvrissement de la population, par la réduction des budgets à la construction de logements sociaux ou encore par l'incapacité des entrepreneurs privés à s'adapter aux nouveaux modes de vie des Québécois. Les données les plus récentes nous indiquent toutefois que ces explications ne tiennent pas la route.

Back to top