Éducation

Éducation supérieure : le vrai coût de la « gratuité »

L’idée de rendre l’éducation supérieure « gratuite » au Québec ne date pas d’hier. Récemment, des politiciens ont relancé le débat en promettant de l’instaurer s’ils sont élus. Bien que l’idée puisse sembler attrayante à première vue, une telle politique serait coûteuse pour les contribuables québécois et ne favoriserait pas nécessairement la diplomation des étudiants, en plus d’être inéquitable.

Santé et éducation : les dépenses ont bel et bien augmenté

En novembre 2017, Québec a annoncé une baisse d’impôt de 1,1 milliard $ pour les particuliers. Certains ont alors soutenu que si le gouvernement pouvait se permettre cette diminution du fardeau fiscal, c’est parce qu’il avait réduit les dépenses en santé et en éducation, et que ces secteurs auraient été affamés par des années de coupes successives. Pourtant, tant les dépenses en santé que celles en éducation ont augmenté considérablement ces dernières années.

Back to top