Éducation

Sommet sur l’enseignement ou « dîner de cons »?

Par souci de transparence, je précise d’emblée que j’enseigne dans une université. Je suis donc directement concernée par le Sommet sur l’enseignement supérieur organisé par Québec. Évidemment, mes propos n’engagent que moi, comme d’habitude.

Lire la chronique sur le site du Journal de Montréal

Nathalie Elgrably-Lévy est économiste senior à l'Institut économique de Montréal. Elle signe ce texte à titre personnel.
* Cette chronique a aussi été publiée dans Le Journal de Québec.

Back to top