Événement

Comprendre les mythes des politiques publiques

Peut-on combiner développement économique et un environnement plus propre? Est-il vrai que les riches s’enrichissent tandis que les pauvres s’appauvrissent? Les gouvernements vont-ils trop loin dans leur lutte contre l’évasion fiscale? Utilisent-ils cette lutte pour nous taxer encore davantage? Quelle est la relation appropriée entre le Canada et les États-Unis? Tels étaient les sujets abordés au séminaire d’une journée présenté par l’IEDM et l’Institut Fraser. Les conférenciers invités cette année étaient:

JASON CLEMENS est directeur des études fiscales à l’Institut Fraser. Ses recherches portent sur les politiques fiscales, la taxation, les organismes de charité et la société civile. Sa présentation intitulée Ce que nous étions n’est pas ce que nous sommes ni ce que nous serons, a traité de la distribution des revenus et de la mobilité.

PIERRE DESROCHERS est directeur de la recherche à l’Institut économique de Montréal. La réduction drastique de l’activité économique est-elle la seule façon d’atteindre le développement durable? Sa présentation, Peut-on réconcilier profits et environnement, a examiné comment des entreprises profitables vont de pair avec une amélioration de leur environnement.

TOM VELK est professeur de science économique à l’Université McGill. L’économie monétaire et les politiques publiques sont ses principaux intérêts de recherche. Il a discuté de la nature des relations du Canada avec les États-Unis dans le contexte actuel.

FILIP PALDA est professeur de science économique à l’École nationale d’administration publique (ÉNAP), et Senior Fellow à l’Institut Fraser. L’évasion fiscale peut inhiber la croissance économique et les gouvernements consacrent de plus en plus de ressources à la combattre. Sa présentation s’intitulait: Combattre l’évasion fiscale: allons-nous trop loin?

Back to top