Op-eds

Dix prédictions et une résolution

Comme au début de chaque année, les chroniqueurs y vont de leurs prédictions. Je vais donc m’aventurer à en faire quelques-unes. Mais je suis plutôt confiante que les miennes se réaliseront! Après tout, les années se suivent et se ressemblent souvent.

1- Des militants altermondialistes manifesteront lors de la prochaine rencontre de l’OMC. Ils planifieront leurs actions à l’aide d’ordinateurs coréens et de logiciels américains, communiqueront grâce à leurs cellulaires japonais, voyageront sur des avions brésiliens ou dans des autos suédoises, marcheront des kilomètres dans leurs espadrilles fabriquées au Vietnam, imprimeront leurs slogans sur des T-shirts confectionnés en Inde, boiront du café colombien, mangeront des biscuits danois et chanteront sur des airs espagnols. À bas la mondialisation!

2- Le ministre québécois de la Santé citera fièrement une étude montrant que la situation s’améliore dans les hôpitaux et que les listes d’attente diminuent. Merci aux milliers de malades partis se faire soigner aux États-Unis!

3- On nous proposera, une fois de plus, une réforme de l’éducation. Les enseignants baigneront dans la confusion, les parents manifesteront leurs frustrations, mais les fonctionnaires, eux, exprimeront leur entière satisfaction!

4- Au mois de juin prochain, comme à chaque année, les médias feront état de la pénurie de logements. Les propriétaires expliqueront qu’ils ne sont pas motivés à offrir davantage de logements à cause du contrôle des loyers exercé par la Régie du logement. Pour résoudre la pénurie, des groupes comme le FRAPRU demanderont au gouvernement de resserrer un peu plus le contrôle des loyers et de construire plus de logements sociaux.

5- Bien entendu, quelle que soit la catastrophe climatique qui se produira en 2006, tout le monde s’entendra pour dire qu’elle aura été causée par le refus des Américains de ratifier Kyoto. Quand les secours tarderont à arriver, on blâmera le capitalisme et l’égoïsme des Américains. Quand ces derniers apporteront une aide efficace aux sinistrés, on leur reprochera d’être impérialistes.

6- Il y aura des ouragans, des sécheresses, des tremblements de terre, du verglas, des tempêtes de neige et des vagues de froid … tout ça évidemment à cause du réchauffement climatique! Remarquez bien, ça fait changement du refroidissement climatique que les scientifiques prédisaient il y a une vingtaine d’années.

7- Les chefs d’État des pays industrialisés se rencontreront pour réfléchir aux moyens à mettre en œuvre pour aider les pays pauvres. Ils se gargariseront de nobles intentions, puis retourneront dans leur pays où ils maintiendront des tarifs douaniers élevés sur les produits agricoles, sachant fort bien que ce sont les seuls produits que l’Afrique est capable d’exporter.

8- Peu importe qui sera le vainqueur lors des élections du 23 janvier prochain, il ne tiendra pas ses promesses électorales sous prétexte que la situation des finances publiques est pire que ce qu’on croyait.

9- On continuera à nous dire que l’eau doit être gratuite parce qu’elle est nécessaire à la vie… même si elle est utilisée pour arroser le gazon toute la nuit, remplir la piscine, laver la voiture et l’entrée de garage!

10- Le gouvernement Charest continuera à affirmer qu’il souhaite réduire la taille de l’État et alléger le fardeau fiscal des Québécois. Il introduira d’ailleurs une taxe spéciale qui servira à financer une commission d’enquête sur la question, et créera le MCEE, le ministère contre l’Embonpoint de l’État.

Finalement, comme les gens tiennent rarement leurs résolutions du Nouvel An, je ne vous en proposerai qu’une: gardez à l’esprit qu’il existe toujours plusieurs versions à la même histoire, et exigez qu’on vous les présente toutes. Vous pourriez être surpris!

Nathalie Elgrably is an Economist at the Montreal Economic Institute.

Back to top