Publications

Bookmark and Share

novembre 21, 2014

21 novembre 2014

Le Point - Les applications de covoiturage commercial et l'avenir du transport urbain

Point décrivant les bénéfices pour tous des applications de covoiturage commercial

Les applications de covoiturage commercial comme Uber, Lyft et Sidecar sont en train de révolutionner l'industrie du transport urbain. En permettant aux chauffeurs de taxi de trouver des clients plus rapidement et à d'autres personnes d'offrir plus aisément des services de transport, ces technologies pourraient procurer des bienfaits appréciables aux consommateurs. Une politique économique appropriée ne devrait pas empêcher leur adoption par les consommateurs tout en indemnisant ceux et celles qui subiront les conséquences d'une réglementation gouvernementale devenue désuète.

Communiqué de presse : Selon l'IEDM, les nouvelles applications de covoiturage commercial peuvent être bénéfiques pour tout le monde

Note économique sur la gestion de l'offre dans l'industrie du taxi (« Industrie du taxi : en route vers une réforme » - 25 août 2010)

 

En lien avec cette publication

   
L'IEDM appuie le service de covoiturage commercial Uber (Métro, 21 novembre 2014)

Une étude recommande l'abolition du permis de taxi (Le Journal de Montréal, 21 novembre 2014)

No, ride-sharing apps will not be disastrous for Montreal (The Gazette, 25 novembre 2014)

Trois hourras pour les nouvelles applications de covoiturage! (Blogue de l'IEDM du Journal de Montréal, 24 novembre 2014)

Uber contre le lobby du taxi (Blogue de l'IEDM du Journal de Montréal, 18 décembre 2014)
  Entrevue (en anglais) avec Vincent Geloso (CJAD-AM, 28 novembre 2014)   Entrevue avec Jasmin Guénette (Canal ARGENT, 21 novembre 2014)

 

L’IEDM dans les médias

Trop de réglementation tuerait la révolution Internet dans l’oeuf
Billet de Mathieu Bédard, économiste à l'IEDM, publié le 20 mai sur le blogue de l'IEDM du Journal de Montréal.

Quand le patient devient payant pour un hôpital
Billet de Youri Chassin, économiste et directeur de la recherche à l'IEDM, publié le 19 mai sur le blogue de l'IEDM du Journal de Montréal.

Plusieurs groupes environnementaux proposent de réduire considérablement les activités forestières au Québec dans l’objectif présumé de protéger le caribou forestier. Dans le cadre de son programme de recherche sur la forêt québécoise, le vice-président de l'IEDM est allé à Baie-Comeau rencontrer des intervenants du milieu pour mieux comprendre la réalité sur le terrain et voir comment cohabitent le caribou et les travailleurs forestiers.

Voir le court documentaire...