Aller au contenu principal

IEDM

DonateDonateFacebookTwitterLinkedIn
L’IEDM dans les médias

Communiqués de presse

Hébergement des aînés : bien logés et bien soignés grâce au privé

Montréal, le 26 avril 2018 – La population des 75 ans et plus étant appelée à doubler d’ici 2031, le gouvernement devrait faire davantage appel aux entrepreneurs pour répondre à la demande d’hébergement et de soins pour les aînés, montre une publication lancée aujourd’hui par l’IEDM.

En décembre dernier, un peu plus de 2400 personnes de 75 ans et plus attendaient – en moyenne jusqu’à 15 mois dans certaines régions – une place d’hébergement dans un CHSLD, selon le Commissaire à la santé, qui a noté que le nombre de lits a diminué au cours des dernières années.

« Compte tenu de la forte augmentation prévue de la population d’aînés, la pénurie de places dans le réseau public va vraisemblablement s’aggraver, surtout que l’État tend à réagir lentement à l’augmentation de la demande pour les soins », explique Patrick Déry, analyste en politiques publiques à l’IEDM et auteur de la publication.

Dans le secteur privé, contrairement aux CHSLD, le marché des résidences pour personnes âgées s’est ajusté à la demande croissante et le nombre de places au Québec a augmenté de 20 % entre 2011 et 2017. Les loyers au Québec sont d’ailleurs les plus bas au pays.

« C’est une des composantes du système de santé qui fonctionnent bien », souligne M. Déry. Des études ont en effet montré que la qualité des soins est élevée dans les résidences privées du Québec. Un sondage récent indique aussi que le taux de satisfaction générale des usagers est de 94 %, et grimpe à 98 % en ce qui a trait spécifiquement aux soins.

Les résidences privées comptent pour les deux tiers des places d’hébergement des aînés au Québec. En parallèle, l’État subventionne un réseau de CHSLD publics ainsi que des établissements privés dits « conventionnés ». Ces derniers, au nombre d’une soixantaine sur les 432 CHSLD que compte le réseau public, sont exploités par des entrepreneurs.

« Même dans le réseau de CHSLD financés par l’État, ceux qui sont gérés par des entreprises privées font mieux », dit Patrick Déry. « La qualité des soins prodigués dans les CHSLD privés conventionnés est globalement supérieure à celle dans les CHSLD gérés par le gouvernement, selon un rapport du ministère de la Santé. En plus, ils paient des taxes et des impôts! ».

Entre autres, 70 % des CHSLD privés conventionnés offraient selon ce rapport un milieu de vie « très adéquat », contre seulement 17 % des CHSLD gérés par l’État. Pourtant, le mode d’accès, la clientèle, les coûts d’hébergement et les conditions de travail y sont les mêmes.

« Les centres d’hébergement et de soins pour les aînés gérés par nos entrepreneurs répondent déjà, avec succès, aux besoins de dizaines de milliers d’aînés hébergés dans les résidences privées du Québec. Le gouvernement serait bien avisé de faire appel à l’entrepreneuriat pour le développement futur du réseau de CHSLD », ajoute Michel Kelly-Gagnon, président et directeur général de l’IEDM. « Leur succès pourrait servir d’inspiration pour d’autres parties du système de santé québécois, notamment le secteur hospitalier. »

Le Point intitulé « Faire appel à l’entrepreneuriat pour héberger et soigner nos aînés » est signé par Patrick Déry, analyste en politiques publiques à l’IEDM. Cette publication est disponible sur notre site.

* * *

L’IEDM est un organisme de recherche et d’éducation indépendant, non partisan et sans but lucratif. Par ses études et ses conférences, l’IEDM alimente les débats sur les politiques publiques au Québec et partout au Canada en proposant des réformes créatrices de richesse et fondées sur des mécanismes de marché.

-30-

Demandes d’entrevues : Pascale Déry, Vice-présidente, Communications et développement, IEDM. Tél. : 514-273-0969 p. 2233 / Cell. 514-502-6757 / courriel : pdery@iedm.org


EMAIL FACEBOOK TWITTER LINKEDIN

910, rue Peel, bureau 600
Montréal (Québec) H3C 2H8
Canada


Téléphone : 514-273-0969
Courriel : commentaires@iedm.org

au sommet de la page

© IEDM 2018