Aller au contenu principal

IEDM

DonateDonateFacebookTwitterLinkedIn
L’IEDM dans les médias

Qui finance l'IEDM?

Qui finance l'IEDM?

L'IEDM rend public le montant et la composition de son financement. Comme le montrent les données ci-dessous, une large majorité de ce financement provient de fondations à but non lucratif.

L’IEDM a cependant comme politique de ne pas révéler l’identité de ses donateurs. Il s’agit d’une pratique courante au Canada pour les organismes de recherche semblables à l’IEDM, ne serait-ce que pour des raisons concurrentielles.

En effet, puisque les analyses de l’IEDM portent sur des politiques publiques sectorielles – et non sur des entreprises en particulier –, l’identité précise d’un donateur à l’intérieur d’un secteur donné n’ajoute pas plus de transparence (le fait par exemple que la Banque Untel finance l’Institut, tandis que la Banque ABC, elle, ne le finance pas). Révéler cette information pourrait cependant nuire à la compétitivité de l’IEDM face aux autres think tanks canadiens qui lèvent des fonds au Québec ou à travers le Canada en général.

Dans le but de faire preuve de la plus grande transparence possible tout en préservant sa compétitivité, l’IEDM divulgue néanmoins clairement et de façon détaillée les montants qu’il reçoit pour chaque secteur de l’économie dans lequel ses donateurs sont actifs.

De plus, aucun secteur économique ne représente une portion significative de son financement et aucune entreprise ne verse une contribution représentant plus de 5 % de son budget total. L'IEDM a donc les coudées franches pour intervenir efficacement dans les débats publics.

L’IEDM prend position de manière totalement indépendante sur la base de la rationalité économique et des preuves empiriques disponibles. Tel qu’expliqué dans cet article de notre président, nous avons toujours été constants et intellectuellement cohérents dans nos interventions depuis le début de nos opérations. Ceux qui nous accusent d’être au service de donateurs ne comprennent pas la logique de notre financement. Nous ne prenons pas position sur certains sujets parce que des entreprises nous appuient; c’est l’inverse qui est vrai, c’est-à-dire que des entreprises nous appuient parce que nous défendons des positions cohérentes sur des sujets qui les intéressent.

répartition

Ce que le financement représente en chiffres absolus (2017)

Fondations 67,23 % 1 900 211 $
Pétrolier 5,06 % 143 000 $
Individus 4,69 % 132 501 $
Secteur financier 4,25 % 119 992 $
Holding 3,54 % 100 000 $
Autres 3,24 % 92 036 $
Foresterie 2,92 % 82 576 $
Télécommunications 2,72 % 77 000 $
Santé - Pharma 2,14 % 60 500 $
Services professionnels 1,18 % 33 400 $
Commerces de détail 0,94 % 26 500 $
Immobilier 0,68 % 19 250 $
Family Office 0,67 % 19 000 $
Manufacturier 0,34 % 9 500 $
Internet et nouvelles technologies 0,18 % 5 000 $
Imprimeries et médias 0,18 % 5 000 $
Construction 0,04 % 1 000 $
Tabac 0,00 % 0 $
Transformation alimentaire 0,00 % 0 $

TOTAL

100,00%

2 826 466 $


Indépendance

En tant que think tank indépendant, l’IEDM maintient une « muraille de Chine » entre ses chercheurs et ses donateurs. Ses publications ne sont pas soumises aux donateurs ou à leurs représentants pour approbation ou modification avant d’être rendues publiques.

Statut d’organisme de bienfaisance

L’IEDM est un organisme de bienfaisance conformément aux règles canadiennes. Sa mission est de faire de l’éducation économique. L’IEDM ne s’adonne jamais à des activités partisanes. Ses interventions publiques visent uniquement à analyser la pertinence ou non de politiques publiques, quels que soient les partis qui les défendent ou s’y opposent.


EMAIL FACEBOOK TWITTER LINKEDIN

910, rue Peel, bureau 600
Montréal (Québec) H3C 2H8
Canada


Téléphone : 514-273-0969
Courriel : commentaires@iedm.org

au sommet de la page

© IEDM 2018