Aller au contenu principal

IEDM

DonateDonateFacebookTwitterLinkedIn
L’IEDM dans les médias

Agriculture

La Presse, p. A-15
La crise de la listériose au pays.
6 janvier 2009janvier 6, 2009
L'actualité alimentaire, p. 12
La crise de la listériose au pays.
31 octobre 2008octobre 31, 2008
La Presse, p. A-21
La gestion de l’offre, un système désuet, coûteux et inéquitable.
29 juillet 2008juillet 29, 2008
Le Devoir, p. A-7
Pour une libéralisation significative du commerce international.
29 juillet 2008juillet 29, 2008
www.cyberpresse.ca, p. Web
Les facteurs à l’origine de la crise alimentaire actuelle et des solutions pour y remédier.
5 juillet 2008juillet 5, 2008
Winnipeg Free Press, p. A-15
Les facteurs à l’origine de la crise alimentaire actuelle et des solutions pour y remédier.
27 juin 2008juin 27, 2008
www.tolerance.ca, p. Web
Les facteurs à l’origine de la crise alimentaire actuelle et des solutions pour y remédier.
10 juin 2008juin 10, 2008
Le Droit (Gatineau), p. 17
Les facteurs à l’origine de la crise alimentaire actuelle et des solutions pour y remédier.
9 juin 2008juin 9, 2008
Les Affaires, p. 36
La gestion de l’offre, un système désuet, coûteux et inéquitable.
7 juin 2008juin 7, 2008
The Edmonton Journal, p. A-14
Les facteurs à l’origine de la crise alimentaire actuelle et des solutions pour y remédier.
5 juin 2008juin 5, 2008
Note économique sur les facteurs à l’origine de la crise alimentaire et des solutions pour y remédier

Cela peut sembler contre-intuitif puisque les pays ont tendance à s’isoler pendant les temps difficiles, mais le défi que présente la crise alimentaire actuelle invite tous les pays à s’entendre sur des politiques communes dans l’objectif de promouvoir le commerce. Les politiques protectionnistes des pays industrialisés et les distorsions qu’elles provoquent dans les règles commerciales du secteur de l’agriculture sont des facteurs fondamentaux qui empêchent l’ajustement de la production et de la distribution agricole mondiale à une demande en croissance. Un environnement commercial plus libre permettrait une plus grande flexibilité et davantage d’innovation afin de s’adapter aux conditions du marché, comme le font toutes les autres industries.

3 juin 2008juin 3, 2008
The Gazette, p. A-13
Les facteurs à l’origine de la crise alimentaire actuelle et des solutions pour y remédier.
3 juin 2008juin 3, 2008
Ottawa Citizen, p. B-7
Les facteurs à l’origine de la crise alimentaire actuelle et des solutions pour y remédier.
31 mai 2008mai 31, 2008
Les facteurs à l’origine de la crise alimentaire actuelle et des solutions pour y remédier

Une croissance à long terme de l'économie mondiale devrait maintenir la tendance à la hausse de la demande pour les denrées agricoles. Les brusques hausses de prix observées récemment ont été provoquées d'abord par une série de chocs à court terme et par des politiques publiques malavisées dont certains pays (comme le Canada) ont profité, mais qui causent une souffrance immense à d'autres endroits. La question cruciale est donc: que faire pour améliorer la situation?

29 mai 2008mai 29, 2008
La Presse, p. A-23
Comment la crise alimentaire affecte le Canada.
30 avril 2008avril 30, 2008
Le Quotidien (Chicoutimi), p. 10
Dépot du rapport de la Commission sur l’avenir de l’agriculture et de l’agroalimentaire québécois.
15 février 2008février 15, 2008
Le Journal de Montréal, p. 23
Le coût de la réglementation du lait au Québec.
7 février 2008février 7, 2008
Le Soleil, p. 21
Le coût de la réglementation du lait au Québec.
1 février 2008février 1, 2008
Le Journal de Montréal, p. 25
Le coût de la réglementation du lait au Québec.
31 janvier 2008janvier 31, 2008
National Post, p. FP-15
Publication d'une Note économique sur la gestion de l’offre, un système désuet, coûteux et inéquitable.
12 septembre 2007septembre 12, 2007
Les Affaires, p. 41
Les consultations de la Commission sur l’avenir de l’agriculture et de l’agroalimentaire du Québec.
1 septembre 2007septembre 1, 2007
Note économique sur la gestion de l’offre, un système désuet, coûteux et inéquitable

Malgré une tendance internationale en faveur de la libéralisation des marchés et de la concurrence, la plupart des politiciens et des intervenants du milieu agricole québécois continuent de défendre avec vigueur la gestion de l’offre de certains produits agricoles. La gestion de l’offre est le mécanisme par lequel les producteurs de lait, de volaille et d’oeufs du Canada (qui se situent en grande majorité au Québec et en Ontario) ajustent leur production afin de protéger leurs revenus. Pour ce faire, on effectue une évaluation arbitraire de la demande intérieure et on tente de la rendre compatible avec la production des denrées assujetties.

23 août 2007août 23, 2007
www.cyberpresse.ca (Le Soleil), p. Web
Publication d'une Note économique sur la gestion de l’offre, un système désuet, coûteux et inéquitable.
22 août 2007août 22, 2007
Note économique sur l’aspect récurrent de «crise» dans l’industrie porcine

Depuis plusieurs mois, les déboires de l’industrie porcine québécoise font les manchettes: fermetures d’abattoirs et d’usines de transformation, mises à pied, pertes financières. Plusieurs causes sont évoquées pour expliquer cette crise, notamment la hausse du dollar canadien, les cycles dans l’industrie, le taux élevé de maladie, le manque de compétitivité des abattoirs, les coûts additionnels pour se conformer aux normes environnementales, les rigidités de la mise en marché collective, etc. Un moratoire décrété par le gouvernement provincial sur l’expansion de la production porcine de 2002 à 2005 a aussi mis un frein au développement rapide de l’industrie depuis plus d’une décennie et à de nombreux projets d’investissement.

14 mars 2007mars 14, 2007
Les Affaires, p. 16
Publication d'une Note économique sur le système canadien de gestion de l’offre laitière.
11 février 2006février 11, 2006
Note économique sur le système canadien de gestion de l’offre laitière

Même si les dernières négociations de l’OMC à Hong Kong en décembre 2005 lui ont accordé un sursis temporaire, le système canadien de gestion de l’offre laitière devra à plus ou moins long terme être réformé. Certes, il profite à certains producteurs de lait, mais en contrepartie il garde les consommateurs canadiens captifs et nuit à des industries entières, obligées de payer plus cher leur lait. Il est un obstacle pour la compétitivité de toute l’industrie laitière au Canada en pénalisant les producteurs les plus dynamiques par des quotas hors de prix. Quand il est question de réformer le système canadien de gestion de l’offre laitière, plusieurs préoccupations sont évoquées auxquelles l’expérience australienne fournit une réponse.

27 janvier 2006janvier 27, 2006
Le Journal de Québec, p. 13
Note économique sur le modèle de «gestion de l’offre» agricole.
5 février 2005février 5, 2005
Frontier Centre for Public Policy's Perspectives, p. 1
Note économique sur le modèle de «gestion de l’offre» agricole.
1 février 2005février 1, 2005
Note économique sur le modèle de «gestion de l’offre» agricole

Les négociations internationales au sein de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) en juillet 2004 ont attiré l’attention sur le modèle de «gestion de l’offre» agricole. Ce modèle a vu le jour en Australie dans les années 1920 pour protéger les revenus des agriculteurs contre les fluctuations économiques et les baisses de prix de leurs produits, et pour accroître leur pouvoir vis-à-vis des acheteurs. Présenté aujourd’hui comme un élément incontournable de la politique agricole canadienne, il est en réalité un système inutilement coûteux, en particulier dans le cas de la production laitière.

1 février 2005février 1, 2005
La Presse, p. A-17
Note économique sur le modèle de «gestion de l’offre» agricole.
1 février 2005février 1, 2005

EMAIL FACEBOOK TWITTER LINKEDIN

910, rue Peel, bureau 600
Montréal (Québec) H3C 2H8
Canada


Téléphone : 514-273-0969
Courriel : commentaires@iedm.org

au sommet de la page

© IEDM 2019