Aller au contenu principal

IEDM

DonateDonateFacebookTwitterLinkedIn
L’IEDM dans les médias

Publications

31 mars 2008mars 31, 2008

Comment éviter le syndrome « pas dans ma cour! »?

Note économique sur l’impact des mouvements d’opposition structurée sur le développement économique

Comment éviter le syndrome « pas dans ma cour! »?

Le syndrome «pas dans ma cour!», qu’on appelle en anglais NIMBY (acronyme de not in my backyard!), désigne l’ensemble des conflits qui caractérisent la localisation de projets dangereux ou générateurs de nuisances dans un endroit où la population va typiquement s’opposer à leur arrivée. Nous avons connu au cours des dernières décennies un accroissement et une diversification de ce phénomène d’opposition structurée dont l’intensité amène plusieurs administrations publiques à souffrir d’une tendance à l’immobilisme.

Liens d’intérêt

Communiqué de presse :
Comment éviter le syndrome «pas dans ma cour!» (ou «NIMBY»)?

Le syndrome «pas dans ma cour!», qu’on appelle en anglais NIMBY (acronyme de not in my backyard!), désigne l’ensemble des conflits qui caractérisent la localisation de projets dangereux ou générateurs de nuisances dans un endroit où la population va typiquement s’opposer à leur arrivée. Nous avons connu au cours des dernières décennies un accroissement et une diversification de ce phénomène d’opposition structurée dont l’intensité amène plusieurs administrations publiques à souffrir d’une tendance à l’immobilisme.


EMAIL FACEBOOK TWITTER LINKEDIN

910, rue Peel, bureau 600
Montréal (Québec) H3C 2H8
Canada


Téléphone : 514-273-0969
Courriel : commentaires@iedm.org

au sommet de la page

© IEDM 2019