Aller au contenu principal

IEDM

DonateDonateFacebookTwitterLinkedIn
L’IEDM dans les médias

19. Les contributions prévues déterminées au niveau national (INDC) proposées seront-elles suffisantes?

19. Les contributions prévues déterminées au niveau national (INDC) proposées seront-elles suffisantes?

Climate Action Tracker, une équipe formée de plusieurs organisations scientifiques indépendantes, a analysé les INDC soumises en date du 1er octobre 2015. Les pays couverts par l’analyse représentaient 71 % des émissions globales. Selon le groupe, il faudrait que les émissions de GES prévues pour 2030 soient réduites de 30 % pour qu’on ait une probabilité de 66 % de respecter la limite du 2 °C, sans quoi la température globale aura augmenté de 2,7 °C en 2100(49).

La conclusion est similaire pour l’Agence internationale de l’énergie qui se sert des INDC remis en date du 14 mai 2015 pour évaluer l’impact sur le climat des efforts proposés. En l’absence de réduction d’émissions de GES plus ambitieuses, la température s’élèverait de 2,6 °C en 2100 et de 3,5 °C à plus long terme. Pour atteindre la cible de 2 °C, l’Agence estime que les émissions de CO2 devraient décliner dès 2020, alors qu’elle projette qu’elles seront toujours croissantes en 2030 selon les INDC proposées(50).

Les Nations Unies évaluent aussi que les INDC proposées en date du 1er octobre seront insuffisantes pour pespecter la cible du deux degrés avec une probabilité de 66 %. Ils estiment que les émissions globales seraient de 19 % supérieures en 2020 et de 35 % trop élevées en 2030 si les INDC étaient respectées à la lettre(51).

Notes
49. Johannes Gütschow et al., « INDCs lower projected warming to 2.7°C: significant progress but still above 2°C », Climate Action Tracker, 1 octobre 2015, p. 1 et 5.
50. Agence internationale de l’énergie, World Energy Outlook Special Report 2015: Energy and Climate Change, 2015, p. 12 et 13. 
51. Nations Unies, Synthesis report on the aggregate effect of the intended nationally determined contributions, Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, Report of the Ad Hoc Working Group on the Durban Platform for Enhanced Action, 30 octobre 2015.

< Retour au sommaire | < Retour à la page de l’étude
< Question/réponse précédente | Question/réponse suivante >


EMAIL FACEBOOK TWITTER LINKEDIN

910, rue Peel, bureau 600
Montréal (Québec) H3C 2H8
Canada


Téléphone : 514-273-0969
Courriel : commentaires@iedm.org

au sommet de la page

© IEDM 2019