Aller au contenu principal

IEDM

DonateDonateFacebookTwitterLinkedIn
L’IEDM dans les médias

17. Quelles ont été les avancées depuis le Protocole de Kyoto?

17. Quelles ont été les avancées depuis le Protocole de Kyoto?

Depuis la ratification du protocole de Kyoto, il y a eu quelques avancées mineures dans les négociations internationales, dont voici les principales :

• Accord de Copenhague (2009)

Tout comme la Conférence de Paris de 2015 paraît cruciale pour l’atteinte d’un accord visant à réduire les émissions après 2020, la Conférence de Copenhague de 2009 représentait une date butoir pour la poursuite du Protocole de Kyoto après son expiration en 2012.

Les négociations n’ont pas abouti aux résultats escomptés puisque l’accord de Copenhague, approuvé par 141 parties, est non contraignant(37). Les participants se sont engagés de façon volontaire à réduire ou limiter les émissions jusqu’en 2020.

La conférence a tout de même donné naissance à deux idées qui sont toujours cruciales dans le cadre des négociations menant à la COP21 de 2015. La première est la définition précise de l’objectif à atteindre, soit la limitation du réchauffement planétaire à long terme à 2 °C. La seconde est l’importance d’inclure les pays en développement dans les efforts de réduction et l’engagement financier des pays développés par l’entremise du Fonds vert pour le climat, pour faciliter cette transition(38).

• La Conférence de Durban (2011)

L’importance qu’on accorde à la Conférence de Paris provient d’une décision prise lors de la Conférence de Durban de 2011 de tenir des négociations internationales afin d’arriver à un accord contraignant pour l’année 2015(39).

• La Conférence de Doha (2012)

Les négociations à la Conférence de Doha ont abouti à l’engagement de 38 parties à une deuxième ronde du Protocole de Kyoto, pour la période 2013 à 2020(40), en attendant qu’un nouvel accord contraignant, qui serait signé à Paris en 2015, entre en vigueur. Les émissions des parties signataires ne représentent que 14 % des émissions mondiales(41).

• La Conférence de Lima (2014)

Les pays se sont entendus pour que chacun dépose une « contribution prévue déterminée au niveau national » (INDC) en 2015, avant la Conférence de Paris. Les INDC sont les plans d’action proposés pour chaque pays détaillant les efforts de réduction d’émissions pour la période suivant 2020(42).

Notes
37. Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, Copenhagen Accord; Nations Unies, L’ONU et le changement climatique, Vers un accord sur le climat.
38. Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, « Draft decision -/CP.15 », Conference of the Parties: Fifteenth Session, 18 décembre 2009.
39. Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, Ad Hoc Working Group on the Durban Platform for Enhanced Action (ADP). 
40. Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, Kyoto Protocol.
41. Commission Européenne, Doha Climate Change Conference (COP18/CMP8), décembre 2012.
42. Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, « Lima Call for Climate Action Puts World on Track to Paris 2015 », Communiqué de presse, 14 décembre 2014.

< Retour au sommaire | < Retour à la page de l’étude
< Question/réponse précédente | Question/réponse suivante >


EMAIL FACEBOOK TWITTER LINKEDIN

910, rue Peel, bureau 600
Montréal (Québec) H3C 2H8
Canada


Téléphone : 514-273-0969
Courriel : commentaires@iedm.org

au sommet de la page

© IEDM 2019