Aller au contenu principal

IEDM

DonateDonateFacebookTwitterLinkedIn
L’IEDM dans les médias

Publications

19 octobre 2006octobre 19, 2006

Garderies à 7 $: les parents y trouvent-ils tous leur compte?

Note économique sur les effets pervers d’une gestion étatisée des services de garde

Garderies à 7 $: les parents y trouvent-ils tous leur compte?

Sous prétexte d’empêcher l’émergence de services de garde «à deux vitesses», le gouvernement du Québec interdisait récemment aux garderies privées subventionnées de surfacturer pour des activités supplémentaires. Cette mesure coercitive est l’aboutissement logique du processus de centralisation et d’uniformisation enclenché il y a une décennie. Même si le modèle québécois de services de garde est considéré par plusieurs comme l’un des plus avant-gardistes au Canada et même au monde en matière de politique familiale, les effets pervers d’une gestion étatisée se font toutefois de plus en plus sentir. Les parents que l’on souhaitait aider y trouvent-ils vraiment leur compte?

Liens d’intérêt

ANNEXE 1: Les conséquences fiscales de l’utilisation des garderies à 7$ / ANNEXE 2: Les effets de l’utilisation massive des garderies subventionnées sur le bien-être des enfants et des parents

Communiqué de presse : Garderies à 7$ - L’Institut économique de Montréal propose des solutions plus équitables pour tous

Sous prétexte d’empêcher l’émergence de services de garde «à deux vitesses», le gouvernement du Québec interdisait récemment aux garderies privées subventionnées de surfacturer pour des activités supplémentaires. Cette mesure coercitive est l’aboutissement logique du processus de centralisation et d’uniformisation enclenché il y a une décennie. Même si le modèle québécois de services de garde est considéré par plusieurs comme l’un des plus avant-gardistes au Canada et même au monde en matière de politique familiale, les effets pervers d’une gestion étatisée se font toutefois de plus en plus sentir. Les parents que l’on souhaitait aider y trouvent-ils vraiment leur compte?


EMAIL FACEBOOK TWITTER LINKEDIN

910, rue Peel, bureau 600
Montréal (Québec) H3C 2H8
Canada


Téléphone : 514-273-0969
Courriel : commentaires@iedm.org

au sommet de la page

© IEDM 2018