Publications

Bookmark and Share

décembre 1, 2005

1 décembre 2005

Les obstacles à l’entrepreneuriat au Québec

Note économique sur les conséquences d’un fardeau réglementaire et fiscal élevé sur les entrepreneurs

On entend couramment que les Québécois sont plus réticents à devenir des entrepreneurs comparativement aux autres Canadiens ou aux Américains. Cette différence est parfois attribuée à des facteurs culturels et religieux selon lesquels l’activité entrepreneuriale serait mal vue. Même si de tels facteurs peuvent avoir une certaine influence, le Québec se distingue surtout par son fardeau réglementaire et fiscal plus élevé qu’ailleurs, qui pénalise les entrepreneurs.

 

Liens d’intérêt

Le fardeau fiscal et réglementaire nuit à la création d'entreprises au Québec selon l'Institut économique de Montréal :: Communiqué de presse, 1er décembre 2005

Pourquoi le Québec a-t-il moins d’entrepreneurs? :: Article de Valentin Petkantchin, directeur de la recherche à l’IEDM, publié dans Le Journal de Québec, le 30 novembre 2005

L'entrepreneuriat au Québec :: Défi de l'entrepreneuriat jeunesse du gouvernement du Québec (28 novembre 2005)

 

L’IEDM dans les médias

Peut-on discuter entre adultes?
Texte d'opinion de Michel Kelly-Gagnon, président et directeur général de l'IEDM, publié le 31 octobre dans La Presse.

Algérie ou Alberta, notre pétrole viendra bien de quelque part
Chronique de Youri Chassin, économiste et directeur de la recherche à l'IEDM, publiée le 29 octobre dans le Huffington Post Québec.

Des groupes écologistes prétendent que l'exploitation forestière compromet l'avenir de la forêt et nuit aux espèces animales qui l'habitent. Dans le cadre de notre programme de recherche sur la forêt québécoise, le vice-président de l'IEDM, Jasmin Guénette, est allé visiter une pourvoirie pour observer comment cohabitent les activités liées à la faune et les activités de coupe forestière.

Voir le court documentaire...