Aller au contenu principal

IEDM

DonateDonateFacebookTwitterLinkedIn
L’IEDM dans les médias

La série Énergie - Les arguments pratiques et éthiques en faveur de la fracturation hydraulique

La série Énergie - Les arguments pratiques et éthiques en faveur de la fracturation hydraulique

Sixième épisode avec Ezra Levant

Ezra Levant est communicateur et chroniqueur pour les journaux et la télévision de Sun Media. Il a écrit plusieurs livres, dont Ethical Oil: The Case for Canada's Oil Sands et Groundswell: The Case for Fracking. Il s'intéresse aussi aux questions entourant la liberté d'expression, le multiculturalisme, l'immigration et la réglementation économique. Il est le fondateur et l'ancien éditeur du Western Standard.



Résumé

Un jour, nous inventerons peut-être un carburant qui sera parfait à tous points de vue : abordable, pratique et exempt de toute empreinte écologique. Toutefois, ce jour n'est pas encore venu, explique Ezra Levant durant cette entrevue qui donne à réfléchir. D'ici là, si nous jaugeons nos options sur le plan non seulement économique mais aussi éthique - en fonction de la responsabilité environnementale, de la paix, du traitement réservé aux travailleurs, des droits de la personne - il sera alors nécessaire pour les démocraties occidentales de mettre en valeur leurs propres ressources pétrolières et gazières par l'utilisation de la fracturation hydraulique et du forage horizontal.

Grâce aux plus récentes versions de ces technologies, les activités de forage en vue d'extraire le gaz auparavant inaccessible des formations schisteuses ont rapidement pris de l'ampleur ces dernières années. Ce gaz naturel à faible coût remplace de plus en plus le charbon à des fins de production d'électricité aux États-Unis, si bien que les émissions de gaz à effet de serre ont diminué de 11 % en Amérique au cours des cinq dernières années. « Ce n'est pas à cause d'Al Gore que ces émissions ont diminué, soutient M. Levant. C'est en raison de l'ingéniosité et de la liberté d'action des gens d'affaires américains. [...] C'est parce que des entrepreneurs ont voulu donner une valeur à des roches sédimentaires qui n'en avaient aucune. »

Cependant, nombreux sont ceux qui cherchent à diaboliser l'exploitation du gaz de schiste et du pétrole - y compris des États membres de l'OPEP qui risquent de voir diminuer leur part de marché et leur influence politique. Selon M. Levant, « [I]ls essaient de dénormaliser l'industrie à un point tel qu'il n'y a même plus lieu d'en discuter. S'ils parviennent à retarder la fracturation pendant cinq ou dix ans, ceci leur vaudra pratiquement des milliards sinon des milliers de milliards de dollars ». M. Levant souligne que l'énergie nucléaire a été diabolisée d'une façon similaire, si bien qu'aucun nouveau réacteur n'a été construit aux États-Unis pendant une trentaine d'années.

Comme le soutient aussi M. Levant, il n'est ni très réaliste, ni très moral, de s'attendre à ce que les consommateurs d'énergie des pays en développement se contentent de moins que ce dont nous jouissons dans le monde industrialisé. Eux aussi veulent des automobiles et des climatiseurs. Pour le moment du moins, ils devront compter sur les combustibles fossiles s'ils veulent s'offrir ces commodités de la vie.

En lien avec cette vidéo : EthicalOil.org | Blogue d'Ezra Levant

Écoutez le podcast headphones20.png

* * *

Retour à la page La série « Énergie »


EMAIL FACEBOOK TWITTER LINKEDIN

910, rue Peel, bureau 600
Montréal (Québec) H3C 2H8
Canada


Téléphone : 514-273-0969
Courriel : commentaires@iedm.org

au sommet de la page

© IEDM 2018