Aller au contenu principal

IEDM

DonateDonateFacebookTwitterLinkedIn
L’IEDM dans les médias

Publications

1 mars 1999mars 1, 1999

Étatisme et déclin du Québec – Bilan de la Révolution tranquille

Ouvrage sur la Révolution tranquille

Étatisme et déclin du Québec – Bilan de la Révolution tranquille

Étatisme et déclin du Québec constitue une analyse décapante de la Révolution tranquille, pivot autour duquel gravite l’interprétation reçue de l’histoire du Québec. Avant, c’était la grande noirceur; après, la modernité libératrice et le progrès triomphant. L’observation des faits contraint pourtant à peindre un tout autre tableau. Si la Révolution tranquille a marqué chez nous un tournant de l’évolution économique et sociale, ce fut un tournant pour le pire qui a signalé le début d’un élargissement progressif de l’écart entre la croissance de l’Ontario, du Canada et des États-Unis, d’une part, et celle du Québec, de l’autre.

Les retombées journalistiques du lancement de cet ouvrage – articles dans Le Soleil, La Presse, Le Devoir, entrevues pour la télé, etc. – indiquent l'importance qu'on attache à l'oeuvre de Jean-Luc Migué. Le livre a par ailleurs été sur la liste des meilleurs vendeurs de La Presse/Renaud-Bray durant quatre semaines.

STOCK ÉPUISÉ

Étatisme et déclin du Québec constitue une analyse décapante de la Révolution tranquille, pivot autour duquel gravite l’interprétation reçue de l’histoire du Québec. Avant, c’était la grande noirceur; après, la modernité libératrice et le progrès triomphant. L’observation des faits contraint pourtant à peindre un tout autre tableau. Si la Révolution tranquille a marqué chez nous un tournant de l’évolution économique et sociale, ce fut un tournant pour le pire qui a signalé le début d’un élargissement progressif de l’écart entre la croissance de l’Ontario, du Canada et des États-Unis, d’une part, et celle du Québec, de l’autre.


EMAIL FACEBOOK TWITTER LINKEDIN

910, rue Peel, bureau 600
Montréal (Québec) H3C 2H8
Canada


Téléphone : 514-273-0969
Courriel : commentaires@iedm.org

au sommet de la page

© IEDM 2019