Publications

Bookmark and Share

novembre 19, 2010

19 novembre 2010

Les « riches » paient-ils leur juste part d’impôt?

Note économique sur le fardeau fiscal de différents ménages selon leur revenu

Les « riches » paient-ils leur juste part d'impôts? Cette question revient souvent dans les médias et dans les discussions publiques ou privées, au Québec comme ailleurs. Des cas anecdotiques peuvent donner l'impression qu'il est facile pour quelqu'un qui en a les moyens d'engager un fiscaliste et de se décharger d'une bonne partie du fardeau fiscal assumé par le citoyen moyen. Pour en avoir le coeur net, nous avons demandé l'aide d'un expert afin de calculer les impôts, taxes et cotisations payés par différents contribuables québécois en fonction de leur revenu.

Liens d'intérêt

Annexes : Scénario 1 (50 000 $) | Scénario 2 (275 000 $) | Scénario 3 (1 000 000 $)

Les « riches » assument plus que leur part du fardeau fiscal, d'après une étude de l'Institut économique de Montréal :: Communiqué de presse, 19 novembre 2010

------------------------------

L’IEDM dans les médias

Prêcher par l’exemple
Billet de Youri Chassin, économiste et directeur de la recherche à l'IEDM, publié le 30 juin sur le blogue de l'IEDM du Journal de Montréal.

Contrôler les loyers: la meilleure façon de détruire une ville
Billet de Jasmin Guénette, vice-président de l'IEDM, publié le 29 juin dans le Huffington Post Québec.

Les cliniques de « superinfirmières », qui ont fait leur apparition au cours de la dernière année, permettent à des milliers de Québécois de bénéficier de soins de santé de première ligne rapidement. Dans le cadre de son programme de recherche sur les soins de santé, l'IEDM a produit un court documentaire qui se penche sur l'efficacité de ce nouveau modèle de cliniques dirigées par des infirmières praticiennes spécialisées (IPS).

Voir le court documentaire...